Ce que les cellules cancéreuses n’aiment pas ...

Ce que les cellules cancéreuses n’aiment pas ...

Henning M. Schramm

48 pages, No F 778, 2016

10.00 CHF

Il y a peu de temps encore, on ignorait l’importance fondamentale de l’alimentation et de l’exercice physique pour les patients atteints de cancer. Pourtant ils jouent un rôle décisif dans l’apparition et le déroulement d’une maladie cancéreuse. Des mesures douces mais quotidiennes, à savoir une alimentation végétale ciblée et un entraînement physique adéquat peuvent réduire de manière impressionnante le risque de rechute et la mortalité après l’ablation chirurgicale d’un carcinome primaire. Une thérapie à base de gui, par exemple avec les préparations d’Iscador, soutient ces mesures et influence de manière décisive le déroulement de la maladie.

Henning M. Schramm, engagé depuis de longues années dans la recherche médicale anthroposophique sur le cancer, résume ici les résultats de nombreuses études scientifiques. En même temps, il décrit leurs conséquences pratiques pour la vie quotidienne en les élargissant des données de la connaissance anthroposophique de l’être humain.

 

Cliquez ici pour voir l’echantillon de lecture .