Un avance pionnièr dans la pédagogie

Les institutions les plus connues du mouvement anthroposophique sont les écoles Rudolf Steiner ou écoles Waldorf, comme on les appelle le plus souvent en dehors de la Suisse: ce sont des écoles comportant un cycle de douze années scolaires fonctionnant sans spécialisation précoce, sans obligation de niveau, sans notes et sans redoublage. Il existe en Suisse environ 40 écoles Steiner avec environ 8000 élèves; dans le monde entier on compte près de 800 écoles. Leur diffusion internationale en fait le plus important mouvement pédagogique indépendant de l'Eglise et de l'Etat.

L'éducation et la formation revêtent une grande importance dans l'anthroposophie, la vie toute entière étant comprise comme un chemin de développement sur lequel chaque individualité vit ses propres expériences. La pédagogie est orientée dans ce sens. Le plan scolaire n'est pas conçu selon les besoins du monde du travail, mais selon les étapes de développement de l'enfant: il est établi pour stimuler le développement complet des capacités selon l'âge. Avec plus de conséquence que dans les autres écoles, les écoles Steiner mettent l'accent sur les matières artistiques et manuelles pour ne pas s'adresser seulement à la compréhension et la pensée, mais aussi au corps, et nourrir les sens et la sensibilité.

Dans le domaine de la pédagogie curative, l'anthroposophie a réalisé un travail de pionnier, qui, comme par exemple dans le mouvement Camphill est reconnu et répandu dans de nombreux pays.