Agriculture, alimentation, médicaments, cosmétiques

L'anthroposophie a joué un rôle de pionnier dans le développement de méthodes d'agriculture écologiques: l'agriculture biologique-dynamique – sur les données de Rudolf Steiner – est pratiquée depuis 1924 déjà. En Suisse, environ 200 entreprises agricoles et maraîchères pratiquent les méthodes biologiques-dynamiques.

L'agriculteur biologique-dynamique comprend son entreprise comme un organisme vivant. Au lieu d'utiliser des engrais chimiques ou des protecteurs chimiques pour les végétaux, il emploie des préparations à base de compost de plantes médicinales, de minéraux et d'engrais animaux, qu'il fabrique le plus souvent lui-même. Mais ce n'est pas seulement le «comment», c'est aussi le «quand» qui joue un rôle dans la culture biologique-dynamique: semer et récolter sont des activités qui concordent avec les rythmes terrestres et cosmiques. Les jours et les saisons sont pris en considération tout comme les cycles du soleil, de la lune et des planètes.

Non seulement l'estomac, mais aussi la peau réclame des produits sains: les plantes biologiques-dynamiques de haute qualité ne sont soumises ni à des rayonnements radioactifs ni à des manipulations génétiques et servent dans l'alimentation mais aussi constituent la base des médicaments et produits cosmétiques.